leblogsante.ma

Le monde de la Santé dans un Blog Marocain






Une étude publiée dans la revue médicale Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism indique que les bébés de sexe féminins qui ont un poids élevé à la naissance sont plus susceptibles de développer des problèmes métaboliques que les garçons dans des conditions similaires.

 

 L’étude a lié le poids de naissance élevé et la répartition des graisses dans la petite enfance avec des facteurs qui prédisposent à l’obésité, problèmes cardio-vasculaires, le diabète et l’hypertension et a constaté que, chez les filles, le poids à la naissance est un facteur décisif dans le développement de ces troubles métaboliques, qui ne sont pas constatés chez les bébé de sexe masculin.

L’étude est un avertissement pour les femmes enceintes qui développent l’obésité ou le  étant donné que ces conditions sont également associées au poids de naissance élevé pour les filles, et pourrait influer sur leur santé future en augmentant l’incidence des problèmes métaboliques liés au diabète et l’hypertension.